Présentation
Recherche
Visites

 10217 visiteurs

 2 visiteurs en ligne

Articles de fond
rss Ces nouvelles sont disponibles au format standard RSS pour publication sur votre site web:
http://www.infomediation.fr/files/data/fr-news.xml


Le mariage assassiné - par InoMCPR le 07/03/2017 09:40

Dr Roger Géraud

MARIAGE, DIVORCE MÉDIATION

Le mariage assassiné

Roger Géraud, Aix-En-Provence, 1990.

 

On se marie de moins en moins, on divorce de plus en plus, on a très peu d’enfants. "L’Europe manque de tendresse", disait Sauvy, "ça la tuera.".

Évolution ou subversion ? La famille craque et se transforme à une vitesse inaccoutumée. Il y a toujours eu des grincements. Mais aujourd’hui « nous vivons autre chose » comme l’écrit Louis Roussel.

Les enfants sont les grands oubliés. Ils s’en souviendront.

La divorcialité abusive ou excessive inaugure le temps des ruptures, et, à terme, de la solitude.  'La société a eu tort de libéraliser à tel point le divorce", affirmait Françoise Dolto. On peut en discuter, mais force est de reconnaître que la sauvagerie institutionnalisée n’a jamais été aussi présente, aussi répandue, aussi bien tolérée.

Face à cette désintégration en chaîne, nous proposons la médiation y compris et surtout avant l’engrenage judiciaire, et non seulement pour passer un cap. Nous préférons l’extension des procédés d’arbitrage aux souffrances des batailles juridiques.

Il n’y a qu’un seul mariage alors qu’il existe quatre divorces. Il faut instaure une médecine sociale qui intervienne en amont : il y aurait plusieurs formes de mariage dont l’une par contrat limité et renouvelable, une formule dont on reparlera.

Les sociétés ont évolué vers l’adaptation dans l’incertitude, les couples vers la mobilité, l’interrogation et l’inflation des hédonismes. Le législateur obsédé par les niveaux de vie, a répondu de façon économiste à des questions d’ordre éthique et valoriel. Mauvaise médecine : les conflits s’aggravent.

Nous sommes en société de droit, la meilleure sans doute. Quand on a peur, on appelle le droit de secours. Il arrive mais trop tard : le mariage a été assassiné. Par qui ? Par nous tous bien sûr, mais essentiellement par la classe politique, toutes tendances confondues, en particulier par le législateur de 1975, et par la propension anti paternelle du code de la famille.

A cette guérison espérée, mais incertaine, le droit est invité, mais un droit nouveau, équitable, inspiré par la médiation, par les arbitrages, acceptant de responsabiliser la société civile, un droit du bonheur…On en est loin, mais on approche.

Logique de paix contre logique de guerre. Pour passer des gladiateurs aux médiateurs, l’humanité a mis 20 siècles. Nous abordons une nouvelle ère.

Un livre très dur pour ceux qui ont des dents. Avec des plages de tendresse pour respirer.

Le mariage assassiné - Roger Géraud - 1990 Le mariage assassiné - Roger Géraud - 1990

Le mariage assassiné - Roger Géraud - 1990


Vous êtes ici :   Accueil » Articles de fond